L'observatoire du rechauffement climatique

La biodiversité alpine est aujourd’hui menacée par le réchauffement climatique, et les espèces liées au froid voient leur territoire se restreindre de jour en jour. Le réchauffement induit donc leur déplacement vers des altitudes plus élevées où elles cherchent de nouveaux habitats. Une attitude proactive de conservation de la biodiversité consiste alors à assister l’adaptation de ces espèces, par la création de nouveaux habitats et par l’amélioration de leurs corridors de déplacements. Ces actions permettent aussi une restauration efficace et durable de milieux aquatiques qui existaient dans le passé, certains d’entre eux étant même créés pour divers usages liés à l’eau (irrigation, pastoralisme, eau potable, pêche...). 

 

Les plans d’eau alpins constituent un modèle pour le développement durable et, s’ils sont bien conçus, offrent de multiples services : conservation de la biodiversité, tourisme estival, agropastoralisme et gestion des usages de l’eau (tampon face aux pénuries ou excédents). Les actions de restauration de plans d’eau doivent être conduites avec l’appui des acteurs du territoire et s’intégrer dans leurs projets de développement durable.

 

Ces actions contribueront à sensibiliser la population et les visiteurs aux impacts du réchauffement climatique sur la biodiversité alpine, l’impliquant dans une observation active des changements à l’échelle de son territoire de vie. 

-> PARTICIPEZ A L'OBSERVATION!

 


Download
Dépliant du projet ACCLAME
Adaptation aux Changements Climatiques dans les Alpes:
Action pilote de restauration de la biodiversité des Mares et des Étangs (Projet ACCLAMÉ)
Dépliant projet ACCLAMÉ_2016.pdf
Adobe Acrobat Document 1.2 MB